Mail professionnel, le premier contact à privilégier

Chercher un emploi c’est passer beaucoup, beaucoup de temps à répondre à des annonces ou bien faire des candidatures spontanées et dans les deux cas il existe un passage obligé : la rédaction d’un mail professionnel. Celui-ci à une importance toute particulière. Bien écrit, vous pouvez passer la première étape du recrutement et passer à la prochaine phase. En revanche, un “mauvais” mail professionnel et vous serez banni de l’entreprise, sans jamais toucher votre interlocuteur cible =/

Quelques conseils pour être lu

Le destinataire du mail n’attend pas forcément d’être dérangé dans ses activités. Pour qu’il vous accorde du temps, l’objet du message doit être clair, simple sans mensonge. Je recherche un stage ou un CDI, je marque mon attention sous la forme « Offre N° XXXX » ou « Candidature spontanée » suivie du « NOM DU POSTE ». Si nous avons d’autres mots clefs en tête comme la date, l’heure ou un lieu de rendez-vous, ceux-ci peuvent apparaître à cet endroit.

Le contenu du mail

Il se trouve que votre mail peut potentiellement l’intéresser, dans ce cas la seconde étape va être de lire le contenu. Mon conseil est de faire un texte limité avec en pièce jointe le CV et la LM et en signature vos coordonnées et les sites que vous administrez.

Nombre de phrases limité

Idéalement, un mail ne devrait pas faire plus de 5 phrases ou une quinzaine de lignes. Au-delà, l’on prend le risque d’ennuyer notre correspondant. Pire, s’il lit votre mail par téléphone — c’est de plus en plus fréquent — un contenu trop dense pourrait carrément le décourager de vous lire.

La politesse

L’on garde à l’esprit que pour être professionnel un mail doit comporter une phrase d’introduction du type « Madame, Monsieur » ou « Monsieur X » si vous connaissez le nom de la personne à qui vous vous adressez ou encore à « Madame la directrice des ressources humaines ». Ensuite, le vouvoiement est de rigueur dans les chaque échanges, mais la phrase d’introduction pourra évoluer selon le relationnel qui se créera. L’on termine ses messages par une phrase de remerciements pour le temps accordé suivi de « Cordialement », « Mes remerciements » ou encore « Salutations distinguées ».

Attention aux fautes

Au secours ! Les fautes d’orthographe peuvent être rédhibitoires pour des entreprises, surtout si vous devez écrire à des clients, car dans ce cas vous représentez l’entreprise… Bien sûr, chacun peut avoir des difficultés avec la langue de Molière, mais heureusement il existe plusieurs correcteurs comme Bon Patron ou encore Scribens qui complètent facilement un correcteur moins regardant inclus dans votre traitement de texte préféré.

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.